prix de flore
prix de flore
20 ANS Déjà VOIR LA VIDEO
Prix de Flore
Maria Pourchet 2023
Joffrine Donnadieu 2022
Abel Quentin 2021
Thibault de Montaigu 2020
Sofia Aouine 2019
Raphaël Rupert 2018
Pierre Ducrozet & Zarca 2017
Nina Yargekov 2016
Jean-Noël Orengo 2015
Aurélien Bellanger 2014
Monica Sabolo 2013
Oscar Coop-Phane 2012
Marien Defalvard 2011
Abdellah Taia 2010
Simon Liberati 2009
Tristan Garcia 2008
Amélie Nothomb 2007
Christine Angot 2006
Joy Sorman 2005
Bruce Benderson 2004
Pierre Merot 2003
Grégoire Bouillier 2002
Christopher Donner 2001
Nicolas Rey 2000
Guillaume Dustan 1999
Virginie Despentes 1998
Philippe Jaenada 1997
Michel Houellebecq 1996
Jacques A. Bertrand 1995
Vincent Ravalec 1994
20 ANS Déjà
20 ANS Déjà
VOIR LA VIDEO
Prix de Flore

Un bref historique

Le Prix de Flore fut fondé un jour de mai 1994, autour d’une des tables du Flore, dans le but de couronner un auteur au talent « prometteur ». Les critères de sélection étant l’originalité, la modernité, la jeunesse.

Le Jury, présidé par Frédéric Beigebeder est composé de Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-rené Van Der Plaetsen, François Reynaert, Jean-pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Arnaud Viviant.

Le jury se distingue par son indépendance, sa liberté, son insolence. C’est au mois de novembre que le Prix est remis lors d’une soirée au café de Flore. Mr Miroslav Siljegovic, président d’honneur, remet au lauréat un chèque de 6100 euros ainsi qu’un verre de Pouilly gravé à son nom, à consommer sans modération durant une année au Flore.

Découvrez la chaine PRIX DE FLORE

Prix de Flore
Maria Pourchet

Le Prix de Flore 2023 est décerné à Maria Pourchet pour son roman « Western » (Stock) au deuxième tour de scrutin par 6 voix contre 4 à « La bague au doigt » d’Eva Ionesco (Robert Laffont) et 1 voix à « L’amour » de François Bégaudeau (Verticales). Manuel Carcassonne, PDG des Éditions Stock, s’est abstenu.

Dans son roman galopant porté par une écriture éblouissante, Maria Pourchet livre avec un sens de l’humour à la mesure de son sens du tragique, une profonde réflexion sur notre époque, sa violence, sa vulnérabilité, ses rapports difficiles à la liberté et la place qu’elle peut encore laisser au langage amoureux. Maria Pourchet est notamment l’autrice de « Rome en un jour », « Toutes les femmes sauf une » et « Feu ».

Elle succède à Joffrine Donnadieu, lauréate en 2022 pour son roman « Chienne et louve » (Gallimard)

A propos du Prix de Flore
Fondé en 1994 par Carole Chrétiennot et Frédéric Beigbeder, ce prix récompense depuis sa création un jeune auteur audacieux au talent prometteur qui reçoit un chèque de 6150 euros et le droit de consommer, au Café de Flore, pendant un an chaque jour du Pouilly-fumé dans un verre gravé à son nom. Françoise Sagan avait été la marraine de la première édition.

Le jury est composé de Frédéric Beigbeder, Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint- Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Jean-René van der Plaetsen, Arnaud Viviant.
http://prixflore.fr
#prixflore23

Maria Pourchet
2023
Joffrine Donnadieu

Le Prix de Flore 2022 a été décerné au troisième tour à Joffrine Donnadieu pour son roman « Chienne et Louve » (Editions Gallimard) par 8 voix contre 4 à « L’inconduite » d’Emma Becker (Editions Albin Michel).

 

Elle succède à Abel Quentin, et rejoint un palmarès exigeant où figurent notamment Michel Houellebecq, Aurélien Bellanger, Tristan Garcia, Virginie Despentes, Christine Angot ou Amélie Nothomb.

Fondé en 1994 par Carole Chrétiennot et Frédéric Beigbeder, ce prix récompense depuis sa création un jeune auteur audacieux au talent prometteur qui reçoit un chèque de 6150 euros et le droit de consommer pendant un an chaque jour du Pouilly-fumé dans un verre gravé à son nom. Françoise Sagan avait été la marraine de la première édition.

Le Jury est composé de Frédéric Beigbeder, Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Arnaud Viviant

 

Joffrine Donnadieu
2022
Abel Quentin

ABEL QUENTIN 2021, Le Voyant d’Etampes (Editions de l’Observatoire)

Les cinq romans sélectionnés :
Cinq dans tes yeux d’Hadrien Bels (Éditions de L’Iconoclaste)
Un hiver à Wuhan de Alexandre Labruffe (Éditions Verticales)
La grâce de Thibault de Montaigu (Éditions Plon)
Sept gingembres de Christophe Perruchas (Éditions du Rouergue)
La trajectoire des confettis de Marie-Eve Thuot (Éditions du sous-sol)

Abel Quentin
2021
Thibault de Montaigu

THIBAULT DE MONTAIGU 2020, La Grâce (Plon)

Les six romans sélectionnés :
Grande couronne de Salomé Kiner (Éditions Christian Bourgois)
Wonder Landes de Alexandre Labruffe (Éditions Verticales)
Mobylette de Frédéric Ploussard (Éditions Héloïse d’Ormesson)
Le voyant d’Etampes de Abel Quentin (Éditions de l’Observatoire)
Mon mari de Maud Ventura (Éditions de L’Iconoclaste)
Feu de Maria Pourchet (Fayard)

Thibault de Montaigu
2020
Sofia Aouine

SOFIA AOUINE 2019, Rhapsodie des oubliés (La Martinière)

Les quatre romans sélectionnés :
Rhapsodie des oubliés de Sofia Aouine (Éditions La Martinière)
La Maison d’Emma Becker (Éditions Flammarion)
Nino dans la nuit de Simon et Capucine Johannin (Éditions Allia)
Chroniques d’une station service d’Alexandre Labruffe (Éditions Verticales)

Sofia Aouine
2019
Raphaël Rupert

RAPHAËL RUPERT 2018, Anatomie de l’amant de ma femme (L’Arbre Vengeur)

Liste des nominés :
Arcadie d’Emmanuelle Bayamak-Tam (P.O.L)
Babylone Express de Mathilde-Marie de Malfilâtre (Le Dilettante)
Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (Actes Sud)
Anatomie de l’amant de ma femme de Raphaël Rupert (L’Arbre vengeur )

Raphaël Rupert
2018
Pierre Ducrozet & Zarca

PIERRE DUCROZET, L’invention des Corps (Actes Sud) & ZARCA, Paname underground (Goutte d’or)

Pour la première fois depuis 23 ans, le Prix de Flore a été décerné au troisième tour à deux lauréats ex-aequo, par 6 voix à Pierre Ducrozet, pour L’invention des Corps (Actes Sud), et 6 voix à Zarca pour Paname underground (Goutte d’or).

Liste des nominés :
Pierre Ducrozet, L’INVENTION DES CORPS (Actes Sud)
David Dufresne, NEW MOON (Seuil)
Eva Ionesco, INNOCENCE (Grasset)
Marion Vernoux, MOBILE HOME (L’Olivier)
Zarca, PANAME UNDERGROUND (Goutte d’Or)

Pierre Ducrozet & Zarca
2017
Nina Yargekov

NINA YARGEKOV 2016, Double Nationalité (P.O.L)

Liste des nominés :
Boris Bergmann, Déserteur (Éditions Calmann-Lévy)
Cédric Gras, Anthracite (Éditions Stock)
Joann Sfar, Comment tu parles de ton père (Éditions Albin Michel)
Leila Slimani, Chanson douce (Éditions Gallimard)
Nina Yargekov, Double nationalité (Éditions POL)

Nina Yargekov
2016
Jean-Noël Orengo

JEAN-NOËL ORENGO 2015, La fleur du capital (Grasset)

Liste des nominés :
Laurent Binet, La septième fonction du langage (Grasset)
Pierre Ducrozet, Eroica (Grasset)
Emilie Frèche, Un homme dangereux (Stock)
Jean-Pierre Montal, Les années Foch (Pierre-Guillaume de Roux)
Daniel Parokia, Avant de rejoindre le grand soleil (Buchet-Chastel)

Jean-Noël Orengo
2015
Aurélien Bellanger

AURÉLIEN BELLANGER 2014, L’Aménagement du territoire (Gallimard)

Les six romans sélectionnés :
Frederika Amalia Finkelstein, L’Oubli (L’Arpenteur/Gallimard)
Ismaël Jude, Dancing with myself (Verticales)
Franck Maubert, Visible la nuit (Fayard)
Aurélien Bellanger, L’Aménagement du territoire (Gallimard)
Leïla Slimani, Dans le jardin de l’ogre (Gallimard)

Aurélien Bellanger
2014
Monica Sabolo

MONICA SABOLO 2013, « Tout cela n’a rien à voir avec moi » (Lattès)

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=4HWqITKqsKk

Les neuf romans séléctionnés :
Nelly Allard, Moment d’un couple (Gallimard)
Xavier Boissel, Autopsie des ombres (Inculte)
David di Nota, Ta femme me trompe (Gallimard)
Olivier Lebé, Repulse Bay (Allia)
Fabien Prade, Parce que tu me plais (NiL)
Monica Sabolo, Tout cela n’a rien à voir avec moi (Lattès)
Sacha Sperling, J’ai perdu tout ce que j’amais (Fayard)
Flore Vasseur, En bande organisée (Editions des Equateurs)
Marc Weitzmann, Une matière inflammable (Stock)

Monica Sabolo
2013
Oscar Coop-Phane

OSCAR COOP-PHANE 2012, « Zenith Hotel » (Finitude)

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=f4snVEI7JwI

Les six romans sélectionnés :
Pit Agarmen, La nuit a dévoré le monde (Robert Laffont)
Aurélien Bellanger, La Théorie de l’information (Gallimard)
Anne Berest, Les Patriarches (Grasset)
Oscar Coop-Phane, Zenith Hôtel (Finitude)
Philippe Djian, “Oh…” (Gallimard)
Anne Serre, Petite table sois mise! (Verdier)

Oscar Coop-Phane
2012
Marien Defalvard

MARIEN DEFALVARD 2011, «Du temps qu’on existait» (Grasset)

Les six romans sélectionnés :
Marien Defalvard, Du temps qu’on existait (Grasset)
Patrice Lelorain, Revenants (La Table Ronde)
Jérôme Leroy, Le bloc (Gallimard, “Série noire”)
Edouard Limonov, Journal d’un raté (Albin Michel)
Olivier Maulin, Les lumières du ciel (Balland)
Vanessa Schneider, Le pacte des vierges (Stock)

Marien Defalvard
2011
Abdellah Taia

ABDELLAH TAIA 2010, « Le jour du roi », Seuil

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=vt3-ZTO0Kek

Les cinq romans sélectionnés :
« La fille de son père » de Anne Berest (Seuil)
« Naissance d’un pont » de Maylis de Kerangal (Verticales)
« Les assoiffées » de Bernard Quiriny (Seuil)
« À la folle jeunesse » de Ann Scott (Stock)
« Le jour du roi » de Abdellah Taïa (Seuil)

Abdellah Taia
2010
Simon Liberati

SIMON LIBERATI 2009, « L’hyper-Justine », Flammarion

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=V_nth76uqps

Les cinq romans sélectionnés :
Michka Assayas, Solo (Grasset)
Samuel Corto, Parquet flottant (Denoël)
Simon Liberati, L’hyper-Justine (Flammarion)
Giulio Minghini, Fake (Allia)
Jean-Marc Parisis, Les aimants (Stock)

Simon Liberati
2009
Tristan Garcia

TRISTAN GARCIA 2008, « La meilleure part des hommes », Gallimard

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=qZtMkrP36Yc

Les cinq romans sélectionnés :
Pierric Bailly, Polichinelle (POL)
Tristan Garcia, La meilleure part des hommes (Gallimard)
Karine Tuil, La domination (Grasset)
Philippe Vilain, Faux-Père (Grasset)
Aude Walker, Saloon (Denoël)

Tristan Garcia
2008
Amélie Nothomb

AMELIE NOTHOMB 2007, «Ni d’Eve, ni d’Adam», Albin Michel

Les sept romans sélectionnés :
« Viens là que je te tue ma belle » de Boris Bergman (Scali)
« Un roman russe » d’Emmanuel Carrère (POL)
« Cercle » de Yannick Haenel (Gallimard)
« Nada exist » de Simon Liberati (Flammarion)
« Pâle sang bleu » d’Alizé Meurisse (Allia)
« Ni d’Eve, ni d’Adam » de Amélie Nothomb (Albin Michel)
« Technosmose » de Mathieu Terence (Gallimard)

Amélie Nothomb
2007
Christine Angot

CHRISTINE ANGOT 2006, «Rendez-vous», Flammarion

Les six romans sélectionnés :
« Rendez-vous » de Christine Angot (Flammarion)
« Supplément au roman national » de Jean-Eric Boulin (Stock)
« Grande Jonction » de Maurice G. Dantec (Albin Michel)
« L’heure et l’ombre » de Pierre Jourde (L’Esprit des Péninsules)
« Les Bienveillantes » de Jonathan Littell (Gallimard)
« Une fille dans la ville » de Flore Vasseur (Ed. des Equateurs)

Christine Angot
2006
Joy Sorman

JOY SORMAN 2005, «Boys, boys, boys», Gallimard

Les six romans sélectionnés :
« Kuru » de Thomas Gunzig (Au Diable Vauvert)
« Le livre pour enfants » de Christophe Honoré (L’Olivier)
« Asiles de fous » de Régis Jauffret (Gallimard)
« Je m’appelle Jeanne Mass » de Thomas Lélu (Léo Scheer)
« Et mon fils avec moi n’apprendra qu’à pleurer » de Frédéric Roux (Grasset)
« Boys, boys, boys » de Joy Sorman (Gallimard)

Joy Sorman
2005
Bruce Benderson

BRUCE BENDERSON 2004, «Autobiographie érotique», Rivages

Les huit romans sélectionnés :
« Les Désaxés » de Christine Angot (Stock)
« Anthologie des apparitions » de Simon Libérati (Flammarion)
« Partouz » de Yann Moix (Grasset)
« Biographie de la faim » Amélie Nothomb (Albin michel)
« L’agent dormant » de Fabrice Pliskin (Flammarion)
« Le 18 » de Ludovic Roubaudi ( Le Dilettante)
« Cà ne se fait pas » de Isabelle Spaak (Ed. des Equateurs)
« Autobiographie érotique » de Bruce Benderson (Rivages)

Bruce Benderson
2004
Pierre Merot

PIERRE MEROT 2003, «Mammifères», Flammarion

Les cinq romans sélectionnés :
« Service clientèle » de Benoît Duteurtre (Gallimard)
« Les derniers jours de la classe ouvrière » de Aurélie Filippetti (Stock)
« Univers, univers » de Régis Jauffret (Verticales)
« Mammifères » de Pierre Mérot (Flammarion)
« Allah superstar » de Y B (Grasset)

Pierre Merot
2003
Grégoire Bouillier

GREGOIRE BOUILLIER 2002, « Rapport sur moi », Allia

Les six romans sélectionnés :
« Pourquoi le Brésil » de Christine Angot (Stock)
« Exhibition » de Michka Assayas (L’Arpenteur/Gallimard)
« Rapport sur moi » de Grégoire Bouillier (Allia)
« Rose bonbon » de Nicolas Jones-Gorlin (Gallimard)
« La terre promise, pas encore » de Michael Sebban (Ramsay)
« Archimondain, jolipunk » de Camille de Toledo (Calmann Lévy)

Grégoire Bouillier
2002
Christopher Donner

CHRISTOPHE DONNER 2001, « L’Empire de la Morale », Grasset

Les six romans sélectionnés :
« L’Empire de la Morale », de Christophe Donner (Grasset)
« Promenade », de Régis Jauffret (Verticales)
« L’Agrume », de Valérie Mrejen (Allia)
« Toboggan », de Fabrice Pliskin (Flammarion)
« Cavalcade », de Bruno de Stabenrath (Laffont)
« L’Absolue Perfection du Crime », de Tanguy Viel (Minuit)

Christopher Donner
2001
Nicolas Rey

NICOLAS REY 2000, « Mémoire Courte », Au Diable Vauvert

Les quatre romans sélectionnés :
« Quitter la ville », de Christine Angot (Stock)
« Anissa Corto », de Yann Moix (Grasset)
« Mémoire Courte », de Nicolas Rey (Au Diable Vauvert)
« Ingrid Caven », de Jean-Jacques Schuhl (Gallimard)

Nicolas Rey
2000
Guillaume Dustan

GUILLAUME DUSTAN 1999, « Nicolas Pages », Balland

Les six romans sélectionnés :
« Nicolas Pages », de Guillaume Dustan (Balland)
« La Décomposition », d’Anne Garetta (Grasset )
« Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part », d’Anna Gavalda (Le Dilettante)
« Descente », de Charles Pepin (Flammarion)
« L’un pour l’autre », de Nathalie Rheims (Galilée)
« Journal d’un coeur sec », de Mathieu Terence (Phébus)

Guillaume Dustan
1999
Virginie Despentes

VIRGINIE DESPENTES 1998, « Les jolies Choses », Grasset

Les cinq romans sélectionnés :
« Les jolies Choses », de Virginie Despentes (Grasset)
« Sans moi », de Marie Desplechin (Editions de l’Olivier)
« Plus fort que moi », de Guillaume Dustan (P.O.L)
« Treize minutes », de Nicolas Rey (Valat)
« Je pense à toi tous les jours », d’Héléna Villovitch (Editions de l’Olivier)

Virginie Despentes
1998
Philippe Jaenada

PHILIPPE JAENADA 1997, « Le chameau Sauvage », Julliard

Les six romans sélectionnés :
« La mort subite du Nourrisson », de Christophe Beaufils (Champ Vallon)
« Au Plafond », d’Eric Chevillard (Minuit)
« Je sors ce Soir », de Guillaume Dustan (P.O.L)
« Le chameau Sauvage », de Philippe Jaenada (Julliard)
« Ma Vie (titre provisoire) », de Jack-Alain Léger (Salvy)
« Des Hommes qui s’éloignent », de François Taillandier (Fayard)

Philippe Jaenada
1997
Michel Houellebecq

MICHEL HOUELLEBECQ 1996, « Le Sens du Combat », Flammarion

Les six romans sélectionnés :
« Truismes » de Marie Darrieussecq (POL)
« Blocus Solus » de Bertrand Delcour (Série Noire – Gallimard)
« Retour à Eden » de Christophe Donner (Grasset)
« Le Sens du Combat » de Michel Houellebecq (Flammarion)
« Le jour du chien » de Caroline Lamarche (Editions de Minuit)
« Inch Allah » de Marc-Edouard Nabe (Editions du Rocher)

Michel Houellebecq
1996
Jacques A. Bertrand

JACQUES A. BERTRAND 1995, « Le pas du loup », Julliard

Les six romans sélectionnés :
« Le pas du loup » de Jacques A.Bertrand (Julliard)
« Un ruban noir » de Vincent Borel (Actes sud)
« Baise-moi » de Virginie Despentes (Editions Florent Massot)
« Trop sensibles » de Marie Desplechin (Editions de l’Olivier)
« Le Général Solitude » d’Eric Faye (Le Serpent à Plumes)
« La puissance des mouches » de Lydie Salvayre (Editions du Seuil)

Jacques A. Bertrand
1995
Vincent Ravalec

VINCENT RAVALEC 1994, «Cantique de la Racaille», Flammarion

Les cinq romans sélectionnés :
« Patte de velours » de Frédéric Fajardie (POL)
« La folie du moment » de Jean-François Kervéan (Calmann-Lévy)
« Bientôt nous ne serons plus rien » de Xavier Patier (La Table ronde)
« Cantique de la racaille » de Vincent Ravalec (Flammarion)
« L’ange et le réservoir de liquide à freins » d’Alix de Saint André (Gallimard-Série Noire)

Vincent Ravalec
1994

1887 - 1930

Naissance du surréalisme au café de flore

1930 - 1939

Le flore est en vogue

1939 - 1945

L’occupation

1945 - 1950

Paris, après guerre

Années 60

Les années 60, la nouvelle vague !

Années 80

Des années 80 à Aujourd’hui

Années 2000

Dans les coulisses d’un café culte
prix de flore
Artistiquement Flore
Set de table de Sempé
Photographie
Mode
Cinéma
Artistiquement Flore

Dès son ouverture en 1887 sur le boulevard Saint-Germain, qui venait d’être percé, le Café de Flore est marqué par l’art. Niché au cœur d’un des villages les plus célèbres de Paris, il est un des poumons de l’intelligentsia, de la littérature et des arts. Autour de ses tables sont nés le dadaïsme, le surréalisme, puis l’existentialisme. Des monstres sacrés de la littérature ont hanté ses murs (Apollinaire, Breton, Aragon, Malraux, puis Camus, Queneau…), lui ont consacrés des romans. Ils y ont également écrit des œuvres majeures de l’histoire de la littérature.

Des générations d’artistes se sont succédées au Flore : écrivains, éditeurs, peintres, photographes, cinéastes, musiciens, chanteurs, stylistes, danseurs… Le numéro 172 de ce boulevard du 6ème arrondissement parisien est le lieu où l’on parade en toute discrétion.

Ouvert aux tendances avant-gardistes, depuis devenues des courants essentiels de la création moderne, le Café de Flore a abrité des artistes mythiques : Picasso, Giacometti, Duras, Juliette Gréco, Vian, Doisneau, Cartier-Bresson, Sieff, Montand, Polanski, Bardot, Gainsbourg, Sagan, Saint-Laurent, Givenchy, Rochas, Noureev, Béjart… Dès les années 1950, cet emblème de la culture parisienne, a séduit nombre d’Américains dont, entre autres, Ernest Hemingway, Truman Capote, Jean Seberg, Gary Cooper… Plus que jamais, le Café de Flore soutient et promeut les artistes.

Artistiquement Flore
Set de table de Sempé

Les fameux sets du Café de Flore dessinés par Sempé, fidèle habitué du Flore depuis plus de 40 ans.

Set de table de Sempé
Photographie

Depuis plus d’un siècle et demi, le Café de Flore, au carrefour des tendances, au gré de collaborations prestigieuses, inspire les plus illustres photographes. Brassaï, Helmut Newton, Richard Avedon, Peter Lindbergh, Paolo Roversi, Mario Testino, Annie Leibovitz ou Dominique Issermann, ont saisi l’air du temps au Café de Flore

Photographie
Mode

De nombreux défilés de haute couture ont lieu au 172 boulevard Saint Germain : Chanel, Yves Saint Laurent, Chloé, Sonia Rykiel, Paco Rabanne.

Sonia Rykiel et Louis Vuitton ont réalisé les shooting de leurs collections au Flore.
Pour ses soixante ans, la maison Longchamp a choisi le Café de Flore pour décor de sa campagne publicitaire. Les célèbres photographes de mode Mert and Marcus y ont photographié le couple Kate Moss / Gaspard Ulliel. Les images ont ensuite habillé la façade de la nouvelle boutique du maroquinier, à New York. Le charme du Flore a envahi Madison Avenue : Longchamp avait tenu à préciser sur ses clichés le lieu de la séance photo.

Emma Watson, nouvelle ambassadrice de la maison Lancôme apparaît à la terrasse du Flore dans le spot publicitaire du nouveau parfum Trésor Midnight Rose.

Mode
Cinéma

Depuis la Nouvelle Vague, les réalisateurs se pressent au Café de Flore. Ils viennent eux aussi capturer la magie du lieu et son parfum intemporel. En 1944, Yves Allégret avait même fait reconstruire le décor du Flore dans les studios niçois pour les besoins de son film La boîte aux rêves.

Jean-Marc Vallée, jeune réalisateur d’avant-garde québécois, auteur du très remarqué C.R.A.Z.Y., présente un film dont il a le secret et qu’il a souhaité appeler Café de Flore. Pour son premier long-métrage, L’amour dure trois ans, l’écrivain à succès Frédéric Beigbeder, a lui aussi tourné au Flore qu’il connaît bien…

Cinéma
prix de flore
Parcours Saint-Germain
2019 Le Flore et l'Art
2018 Daisuke Yokota et Raphaël Dallaporta
2017 Ange Leccia
2016 Mathieu Mercier
2015 FRANCK SCURTI
2014 LE GUN
2013 Jeanne SUSPLUGAS
2012 Cerise DOUCEDE
2011 Renaud Auguste Dormeuil
2010 Rhona BITNER
2009 Guy Limone
2008 Nicole TRAN BA VANG
2007 NATASHA LESUEUR
2006 Michael LIN
2004 Erwin WURM
2002 Stéphane CALAIS
Claude RUTAULT
Parcours Saint-Germain

Le Parcours Saint germain est une manifestation annuelle d’art contemporain, qui propose une promenade artistique dans ce quartier mythique. Une trentaine d’artistes sont invités chaque année à créer des œuvres inédites, présentées dans les lieux emblématiques du quartier, Place Saint-Germain-des-Prés, dans la chapelle de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts, Place Furstenberg, chez Christian Dior, Louis Vuitton, au Café de Flore…

Cette exposition renoue avec une longue tradition qui fit de Saint-Germain-des-Prés, l’un des symboles de la vie culturelle parisienne.

www.parcourssaintgermain.com

Comité de soutien

M. Jean-Paul Claverie – Conseiller du Président – Groupe L.V.M.H
M. Jean-Pierre Lecoq – Conseiller de Paris, Maire du 6e arrondissement
M. Miroslav Siljegovic et Mme Monique Mouroux – Comité Saint-Germain-des-Prés
M. Alfred Pacquement – Directeur du Musée national d’art moderne – Centre Georges Pompidou
M. Henry-Claude Cousseau – Directeur de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris
Mme Pascale Le Thorel – Critique d’art et Directrice des éditions de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris
M. Alain Reinaudo – Directeur adjoint, département des échanges artistiques de CulturesFrance
Mme Marie-Laure Jousset – Responsable et conservateur du design – Centre Georges Pompidou
Mme Anne-Marie Charbonneaux – Présidente des amis du Jeu de Paume
M. Hervé Mikaeloff – Consultant en art contemporain
M. Gilles de Bure – Critique d’art
M. Kamel Mennour – Galeriste
Mme agnès b – Créatrice
M. Jean-Charles de Castelbajac – Créateur
M. Olivier Massart – La Mode en Images
Mme Sylvie Winckler – Collectionneur
Mme Astrid de T’Sercleas – Journaliste
Melle Carole Chrétiennot – Café de Flore (télécharger interview PDF)
Mme Sandra Mulliez – Collectionneur

Parcours Saint-Germain
Le Flore et l’Art

Le Café de Flore accompagne le Parcours Saint-Germain depuis sa création et fait partie des lieux les plus fidèles au programme et des plus investi dans le soutien à la création. Chaque année, Carole Chrétiennot, directrice artistique, invite un artiste à proposer une installation in-situ, inspirée par cet endroit mythique.

En 2019, Le Café de Flore propose de revenir sur cet engagement, maintenu et affirmé au fil des années, à travers une retrospective des œuvres co-produites par le Café de Flore et le Parcours Saint-Germain lors des précédentes éditions.

Cette exposition rassemble des pièces d’artistes de renom dont Renaud-Auguste Dormeuil, Ange Leccia, Le Gun, Michael Lin, Franck Scurti, Jeanne Susplugas, Nicole Tran Ba Vang et Erwin Wurm. Toujours à la pointe du contemporain, le Café de Flore invite Jefferson Fouquet, artisan fleuriste, à proposer une installation florale, interprétation d’une sélection de cette collection.

Le Flore et l'Art
2019
Daisuke Yokota et Raphaël Dallaporta

Le Café de Flore et la galerie Jean-Kenta Gauthier sont heureux d’annoncer l’exposition Daisuke Yokota / Raphaël Dallaporta : Formes de l’Abstrait, sur un coup de coeur de Carole Chrétiennot, directrice artistique du Café de Flore

L’exposition associe deux ensembles d’oeuvres articulés autour de la distance qui, en photographie, sépare l’abstraction de la figuration: les objets photographiques de la série Covariance de Raphaël Dallaporta, inéluctablement figuratifs, se révèlent être des abstractions mathématiques, alors que les photographies solarisées de la série Inversion  de Daisuke Yokota, à première vue abstraites, dévoilent en grande partie des corps, des natures mortes, des paysages.

Ainsi, une baie vitrée du Café de Flore se mue en un ciel composé d’une multitude de cadres et les pièces accrochées aux miroirs suggèrent des éléments de la nature, si chère cet endroit mythique.

Les photographies solarisées de la série Inversion de Daisuke Yokota, né au Japon en 1983, sont le fruit de superpositions et manipulations de photographies réalisées par l’artiste dans le passé. L’artiste, dont l’oeuvre propose une réflexion dense sur la mémoire humaine, superpose des couches d’images comme une métaphore de ses souvenirs et des expériences. De prime abord abstraites, ces images se révèlent, après contemplation, en grande partie des corps, des natures mortes, des paysages.

Raphaël Dallaporta, né en France en 1980, développe quant à lui une pratique artistique fondée sur un dialogue avec des chercheurs internationaux, et qui offre une cohésion insolite entre histoire, sciences et art. L’oeuvre Covariance  a été conçue avec le mathématicien français Alexandre Brouste. Ces images qui s’apparentent à des morceaux de nuages dans un ciel cosmique, sont formées en exploitant des formules mathématiques intégrant un principe aléatoire de covariance.

La conjonction des oeuvres contemplatives de Daisuke Yokota et Raphaël Dallaporta invite le visiteur à interroger la frontière entre le figuratif et l’abstrait, entre l’observation et l’imagination.

Avec la participation d’Emmanuelle de l’Écotais,

Daisuke Yokota et Raphaël Dallaporta
2018
Ange Leccia

“Ange Leccia est un artiste majeur, l’un des pionniers français de l’art vidéo. Depuis le début des années 1980, la lumière et l’image, combinées à l’humain sont la matière première de son œuvre. […] Ainsi se répondent des visages et des paysages retenus par la caméra, des moments fabriqués, des instants saisis. […] L’artiste fait advenir les sujets : il filme des visages qui, pour devenir sujets, doivent être regardés, visités, interrogés. Il instaure un face-à-face singulier entre celui qui filme et le sujet filmé pour traquer ce qu’un visage laisse transparaître, au-delà de la surface, au-delà de l’être. Dans des dispositifs la plupart du temps d’une grande simplicité, loin de la superproduction afin d’être au plus proche du sujet, il enregistre la respiration, le battement des cils, une veine qui bat, des événements qui font l’être : des portraits justes, saisis, parfois volés en ce qu’ils saisissent l’être au-delà de sa conscience. […] Il fabrique des effets en utilisant le ralenti, le sample, la répétition, la colorisation et la solarisation. La musique est un autre composant des œuvres d’Ange Leccia : plus qu’un ressort, elle induit un état, une relation particulière entre l’image et son regardeur. Il n’est jamais question de discours ni de mots chez lui, c’est un art sinon silencieux, du moins fait d’une langue d’autant plus universelle qu’elle combine image et musique. […] Le souffle de la vie qui irrigue cette installation se lit et se ressent comme dans un carnet intime. Revenant à l’essence de son œuvre, à son caractère profondément intime, Ange Leccia trace ici des voies inédites entre réel et fiction.” Extraits du texte d’Alexia Fabre

Pour cette édition du Parcours Saint-Germain 2017, Ange Leccia répond à l’invitation du Café de Flore et propose une installation développée pour ce lieu mythique. Un triptyque vidéo présente une jeune femme, l’air introspectif, qui observe les gens dans le café. Comme une œuvre miroir, nous pouvons nous perdre dans nos pensées en regardant cette femme, rappelant ainsi l’état d’esprit particulier des cafés parisiens, que le Flore représente si bien.

Co-production : Carole Chrétiennot / Café de Flore – Parcours Saint-Germain

Ange Leccia
2017
Mathieu Mercier

L’oeuvre protéiforme de Mathieu Mercier opère un déplacement d’objets ordinaires dans le champ de l’expérience esthétique. leurs valeurs d’usage et de symbole se confondent dans un art marqué par les avant-gardes et les ready-mades, comme par l’art minimal ou le design actuel. Ses productions semblent révéler, dans une certaine immédiateté, leur propres mécanismes de construction, mais derrière leur apparence épurée subsiste une aspiration à la perturbation. Les nombreuses références irritant son univers engagent une réflexion plurielle touchant à des problèmes à la fois plastiques, mémoriels et phénoménologiques. les Sculptures et installations hybrides de l’artistes véhiculent ainsi un rapport ambigu au réel, nous perdant dans nos propres incertitudes, frôlant l’énigme. Le regardeur est invité à laisser libre cours à son imagination face à la multitude de possibilités d’interprétations.

A l’occasion du Parcours Saint-Germain 2016, il est invité à créer un projet in-situ au Café de Flore : la totalité des miroirs de ce lieu emblématique est recouverte d’un adhésif semi-transparent dont le motif s’inspire de la trame des miroirs stylisés dans la culture pop, du cartoon à Roy Lichtenstein. En façonnant le reflet, qui permet notamment de voir et d’être vu, l’artiste questionne la fonction spécifique de cet objet hautement symbolique en même temps qu’il expose les limites des jeux et codes sociaux opérés dans ce célèbre lieu de rencontre. La référence pop s’accompagne donc d’une démarche conceptuelle de mise en abime instaurant une hésitation dans la manière d’appréhender ces lieux à la théâtralité revendiquée.

Co-production : Carole Chrétiennot / Café de Flore – Parcours Saint-Germain

Mathieu Mercier
2016
FRANCK SCURTI

FRANCK SCURTI AU CAFÉ DE FLORE

Galerie Michel Rein

« Le travail de Franck Scurti [né en 1965] est difficilement répertoriable [car] l’artiste se place dans un mouvement qui est moins celui de la quête, du projet, que de la trouvaille et de l’attention au moment. […] Franck Scurti vagabonde à travers le monde et rapporte de ses déplacements des émissions de signes, souvent mineures, peu perceptibles, sans grande portée. […] Franck Scurti n’est pas un inventeur : il agence, compare, hybride, agrandit et déforme au besoin. La matière est prête, formatée, les discours ont été prononcés, les usages décidés, les idéologies bien en place. Reste à l’artiste la possibilité infinie de faire jouer des éléments dont la rigidité et la fixité ne sont que de façade ; reste à emmêler les origines et les fonctions, les références et les attributs. » Extrait du texte de Elisabeth Wetterwald.

Pour le Parcours Saint-Germain, Franck Scurti investit le Café de Flore avec de nouvelles pièces de la série Still Life conçues spécifiquement pour ce lieu emblématique de la vie culturelle parisienne.

FRANCK SCURTI
2015
LE GUN

LE GUN est un collectif fondé en 2004 par cinq artistes anglais (Neal Fox, Robert Rubbish, Stéphanie Von Reiswitz, Chris Bianchi et Bill Bragg) qui publie un magazine éponyme d’illustrations narratives. Le collectif conçoit également des installations et dessins à grande échelle qui mêlent esthétiques punk, pop et surréaliste.

À l’occasion de Parcours Saint-Germain. LE GUN investit le célèbre Café de Flore. À l’étage est reconstitué le Bar des Cornichons qui était le point de rendez-vous d’un groupe d’artistes surréalistes des années 1920, obsédés par le noir et blanc, nommé le Calamar Noir. L’animal était la projection de leur imaginaire et de leurs désirs latents alors que l’encre noire symbolisait le liquide de la création. Le soir du 25 septembre 1925, après que les cinq membres qui composaient le groupe du Calamar Noir se soient réunis autour d’un banquet noir et blanc gargantuesque, ils trouvèrent tous mystérieusement la mort dans des circonstances différentes et restées inconnues… LE GUN laisse planer le doute sur la réalité de ce groupe dont il s’est déjà inspiré pour réaliser une exposition à la Galerie Suzanne Tarasiève en 2012.

LE GUN
2014
Jeanne SUSPLUGAS

Jeanne Susplugas, artiste multidisciplinaire s’inspire de nos addictions et obsessions.

Pour le Café de Flore, l’artiste a spécialement réalisé des sets de table ainsi qu’une série de dessins contextuels. Elle reprend pour cette nouvelle série, Bottles, le principe de ses dessins Containers.

Ici, les flacons se sont changés en bouteilles–les noms des boissons sont remplacés par des mots qui, une fois assemblés, forment des phrases. Celles-ci ont deux origines : certaines proviennent de la collecte réalisée par l’artiste au fil de ses lectures depuis dix ans, d’autres sont le résultat de commandes spéciales à des écrivains.

Avec humour et poésie, l’artiste rend hommage à ce café mythique et à la littérature qu’elle affectionne particulièrement.

Jeanne SUSPLUGAS
2013
Cerise DOUCEDE

Pour cerise Doucède, la photographie est un moyen de mettre en forme ses rêves éveillés. Passionnée par la mise en scène et la création d’installations, son travail s’articule sur la relation qui peut exister entre les êtres humains et les objets. Ses personnages, perdus dans leurs pensées, projettent sur les décors et les objets qui les entourent leurs peurs, leurs obsessions et leurs fantasmes.

Pour le Parcours Saint-Germain, Cerise Doucède présente une nouvelle série inédite réalisée sur commande, mettant en scène des personnalités de Saint-Germain-des-Prés et qui gravitent autour du Flore et du Parcours.

« J’aime ces instants où je peux réinventer les lieux, m’approprier les objets pour leur faire dire autre chose. J’aime suggérer et non révéler des histoires »

Cerise DOUCEDE
2012
Renaud Auguste Dormeuil

Projet de Renaud Auguste-Dormeuil spécialement réalisé pour le Café de Flore, une série de portraits étranges.
( Produit par le Café de Flore et le Parcours Saint-Germain )

« La quête du pouvoir est un travail laborieux, elle n’est jamais le fruit du hasard. C’est également le révélateur d’un ego surdimensionné. En reprenant des photographies officielles de « grand hommes » de l’histoire contemporaine, la série « Les Ambitieux » propose un effacement radical de l’expression de cet ego ».

Le Parcours Saint-Germain et le Café de Flore ont choisi de mettre à l’honneur les collectionneurs et leur rôle actif dans le soutien des artistes, l’artiste Renaud Auguste-Dormeuil réalise une série de portraits de collectionneurs sur commande selon le même principe que sa série « Les Ambitieux ». Il rend ainsi un hommage à ceux qui sont le premier soutien des artistes tout en faisant un clin d’œil à la longue tradition de la commande de portrait. Un jeu va consister à chercher à reconnaître les collectionneurs exposés sur les miroirs du Café de Flore.

Renaud Auguste Dormeuil
2011
Rhona BITNER

A travers ses photographies, l’artiste new-yorkaise Rhona Bitner mène une observation du monde du spectacle. Elle s’intéresse ainsi au cirque et à ses acteurs : acrobates, trapézistes, clowns, voltigeurs et funambules émergent de l’obscurité alors qu’ils se livrent à leurs exploits. Des séries plus récentes montrent la scène et ses ornements.

Affranchis de leurs protagonistes, ces lieux de représentation dévoilent leurs atours : drapés, rideaux de velours, spots et lustres occupent l’image dont la composition rend compte d’un travail sur la lumière.

Dans chacune de ces photographies, la scène semble figée, comme plongée dans le silence qui caractérise ces courts instants qui précèdent ou clôturent le concert. Rhona Bitner capte et traduit cette tension interrogeant la notion même de théâtralité.

Sept photos de la série Stages seront exposées au Café de Flore. 

Rhona BITNER
2010
Guy LIMONE

Guy Limone est né en 1958 à Villefranche sur Saône. Il vit et travaille à Paris. Au café de Flore, l’artiste imagine sur le thème du jeu, des sets de table dans l’esprit de ses « tapisseries », créés à partir de ses collections d’images, prélevées partout et toujours. Disposées en tas, les images nous évoquent une palette de peintre, une chambre d’enfant désordonnée, une partie de cartes sans règles… En regard, quelques tirages photographiques habilleront les vitres et miroirs du Café de Flore.

Guy Limone utilise divers médiums tels que la photographie, la peinture et l’installation, pour travailler sur l’unique et le multiple, l’uniformité et la diversité. Favorisant la sérialité, ses œuvres prennent ainsi la forme de guirlandes de figurines miniatures inspirées de statistiques diverse, ou encore de “tapisseries”, grands rectangles monochromes composés d’une multitude de petites images de même couleur.

Guy Limone
2009
Nicole TRAN BA VANG

Installation photographique in situ et broderies sur banquettes, 29 mai au 19 mai 2009, Café de flore, Paris.

Nicole Tran Ba Vang vit et travaille à Paris.

Nicole Tran Ba Vang réalise pour le Café de Flore un projet in situ avec une nouvelle série de photographies « De l’autre côté du miroir » inspirée du conte de Lewis Caroll. L’artiste prolonge ses réflexions sur la relation du corps à son décor, de l’individu à son environnement. Un double trompe l’œil sera créé. Les photographies sont les reflets des miroirs et en prennent aussi leur place. Le dispositif de présentation de ces photographies se substituant aux miroirs redouble le jeu ambigu entre le réel et le fictif.

Si le visiteur ne le découvre pas immédiatement, il s’étonnera d’abord de ne pas y voir son reflet pour ensuite découvrir des miroirs peuplés par des créatures ou des clones portant les empreintes du lieu brodées sur leur corps (les motifs sont inspirés des appliques ou bien des plafonniers). Brodés sur les banquettes et sur les modèles, les motifs ornementaux s’échappent de l’espace de l’image pour venir contaminer l’espace physique de l’exposition, telles des entités proliférantes à la fois attrayantes et menaçantes qui nous plongent dans une étrange atmosphère poétique

Nicole TRAN BA VANG
2008
NATASHA LESUEUR

24 mai au 19 juin, Café de Flore

Natacha Lesueur au Café de Flore avec le chef Alain Passart.

Ses modèles habituels, coiffés de légumes en gelée ou parés de tranches de salami, donnent de l’humain une vision à la fois crue et étrangement futuriste, comme une mixture entre la chirurgie plastique, la nouvelle cuisine et le body art.

Natacha Lesueur y ajoute cette fois une touche de music-hall. En effet, au Café de Flore, ses photos acidulées de jambes dévorées de gourmandise semblent émaner de la scène d’un cabaret où les clients ne loucheraient que sur les cuisses des filles.

Plus haut, la jambe !

NATASHA LESUEUR
2007
Michael LIN

30 mai au 20 juin, Café de Flore, Paris

Michael Lin est né en 1964 à Tokyo. Il vit et travaille entre Taïwan et Paris.

Le temps du Parcours, le Café de Flore se pare d’étranges vitraux aux motifs végétaux et aux arabesques florales aux couleurs acidulées, qui ne sont pas sans rappeler le design d’un flacon de parfum. Très jeune Michael Lin quitte Taiwan pour New-York, où il étudiera le design. De retour dans son île en 1993, il commence à utiliser des textiles imprimés issus de la tradition japonaise et taïwanaise, dont il fit la base de son travail sur les motifs floraux.

La peinture de Michael Lin a trouvé son épanouissement dans l’ornementation et sa relation à l’architecture. Ses motifs géants utilisent tout l’espace mis à sa disposition pour se décliner sur les murs, les sols et les meubles, et créer des installations fonctionnelles qui invitent le visiteur à y pénétrer

Michael LIN
2006
Erwin WURM

Erwin Wurm est né en 1954 en Autriche. Il vit et travaille à Vienne. Pour le Parcours Saint Germain, Erwin Wurm crée une nouvelle série de One minute sculptures qu’il réalise au Café de Flore avec les personnalités et habitués qui fréquentent les lieux et le quartier. Ce principe qui fait la notoriété de l’artiste depuis 1997, est de mettre en scène des personnages dans des situations incongrues, aux prises avec des objets de la vie quotidienne dont l’usage a été détourné.

Le point de départ de ses œuvres tient toujours dans des instructions écrites et dessinées, données par l’artiste aux « modèles ». Frédéric Beigbeder, Christian Lacroix, Nathalie Rykiel,… se sont prêtés au jeu de l’artiste.

Erwin WURM
2004
Stéphane CALAIS

Stéphane Calais change le décor du Café de Flore, en substituant temporairement les lustres existants par six nouveaux plafonniers en verre multicolore. Ce projet rejoint un thème cher à l’artiste depuis 1994 : « le décoratif, la couleur et les objets utilisés comme des paradigmes de « vanités » contemporaines.

Stéphane Calais est né en 1967 à Arras. Il vit et travaille à Paris. Entre « coups de poings formels » et mises en scènes plus délicates, Stéphane Calais combine allègrement le dessin et la sculpture. D’où ces installations dynamiques et foisonnantes qui évoquent un univers joyeux lié à l’imaginaire et à la mythologie. Certains signes sont tout droit issus de la B.D., d’autres plus proches du conte de fées. Ses œuvres rendent compte d’un état en devenir

Stéphane CALAIS
2002
Claude RUTAULT

Café littéraire, le temps de la manifestation, autour d’une toile monochrome différente chaque jour. L’artiste était présent pour rencontrer son public. Claude Rutault est né en 1941. Il vit et travaille à Vaucresson. L’artiste élabore son système à partir d’un postulat stipulant que sa méthode n°1 consiste à peindre une toile de la même couleur que le mur sur lequel elle est accrochée et que la toile doit être repeinte en adéquation à chaque fois que la couleur du mur change.

L’artiste propose par cet expédiant une peinture monochrome limitée dans le temps et impliquant une intervention. Ce concept définit une œuvre à réaliser, avec ou sans l’artiste, et dont il est impossible d’imaginer le résultat par avance. Une seconde méthode vient compléter la première : si le mur n’est pas peint, la toile ne l’est pas non plus… Ce travail sur le non peint s’est développé à partir de ce choix à travers de nombreuses expositions, dont celle du musée national d’Art moderne en 1992.

Claude RUTAULT
SNACKING
Desserts
Petits Déjeuner
Boissons
Alcools
SaladesSnackingSandwichesOeufs
Glaces et SORBETSPâtisserieFromages
Petits Déjeuner
FroideChaudeThéInfusion
ApéritifBièreChampagneCocktailEau de vieWhiskieVinVin prestige
Salade Flore
19.50€
Salade, tomate, emmenthal, jambon, œuf dur Bio
Salade Caesar
20.00€
Salade romaine, blanc de volaille, poitrine fumée,sauce Caesar, parmesan
Salade Carciofi
22.50€
Salade, artichauts, Jambon San Daniel, parmesan
Salade Niçoise
23.50€
Salade, thon, poivrons rouges, haricots verts, olives niçoises, anchois, tomates, œuf dur Bio
Salade Colette
22.50€
Salade sucrine, crevettes, pamplemousse
Tomate, Mozzarella di Buffala
22.00€
Salade de bœuf aux herbes fraîches
23.00€
Bœuf sauté, salade verte, concombre, tomate, coriandre, menthe fraîche
Avocat vinaigrette ou mayonnaise
16.00€
Melon
15.00€
Melon au jambon San Daniel
20.00€
Poireaux tièdes en vinaigrette, œuf poché et noix
18.00€
Salade Végétarienne
20.00€
Boulgour, quinoa, aubergine, courgette, carotte, tomates, pignons de pin, basilic, menthe
Haricots verts frais en salade
16.00€
Mesclun de salades
9.80€
Salade verte
9.00€
Salade tomates
9.80€
Salade verte/tomates
11.00€
Soupe froide du moment
16.00€
Saumon fumé Norvégien
31.00€
avec toasts ou blinis
Homard* entier en salade, aux agrumes et avoca
48.00€
Œufs de saumon
21.00€
Caviar de France (30 grs), blinis
90.00€
Filet de ventrèche de thon blanc et tomates
22.00€
Foie gras “Maison” de canard avec toasts
26.50€
La Terrine du Café de Flore par Gilles Vérot
24.00€
(Veau, volaille, foie gras) mesclun de salade
Pâté en croûte par Gilles Vérot
25.00€
Tartare de bœuf Charolais, mesclun de salades
23.00€
Rôti de bœuf froid
25.00€
haricots verts en salade, mayonnaise
Carpaccio
20.00€
bœuf français
Aile ou cuisse de poulet de ferme, salade verte
20.00€
Jambon de bellota 100% Iberico Cinco Jotas
28.00€
Jambon San Daniele
19.50€
Jambon blanc
13.50€
Rillettes de Porc
13.50€
Soupe à l’oignon gratinée
16.50€
Quiche Lorraine
18.00€
Quiche du jour
18.00€
Parmentier de canard, mesclun de salades
27.00€
mesclun de salades
Le Flore
14.00€
croque Monsieur Spécial Flore jambon, fromage
Le Flore végétarien
14.00€
Champignons des bois, épinards
Le Jockey
15.50€
croque Monsieur Spécial Flore avec un œuf
Le Jockey végétarien
15.50€
Flore végétarien avec un œuf
Le Flore ou le Jockey au Cheddar
5.50€
supplément
Le Welsh Rarebit
20.00€
spécialité à base de fromage Cheddar, bière et toast
Omelette, œufs au plat ou brouillés : Nature
13.00€
Jambon blanc ou fromage
14.00€
Mixte : jambon blanc et fromage
15.00€
Omelette ou œufs brouillés, fines herbes
14.00€
Omelette aux champignons des bois
19.00€
Omelette végétarienne
18.00€
Œufs au plat ou brouillés, bacon
15.50€
Œufs coque
13.50€
2 piéces
Œufs brouillés au saumon fumé
22.00€
Œufs au plat nature et la paire de Francfort
24.00€
Club sandwich
22.50€
Pain de mie toasté, poulet, tomate, salade, mayonnaise, œuf dur Bio, bacon
Le Club Saumon fumé
26.00€
Pain de mie complet toasté, saumon fumé, œuf Bio, tomate concassée, aneth, fromage frais allégé, salade verte
Le Club Rykiel: club sandwich tout nu
21.00€
Sans pain ni mayonnaise avec ketchup et moutarde
Jambon blanc beurre ou emmental beurre
10.00€
Mixte : jambon blanc, emmental
12.00€
Jambon San Daniele
12.00€
Rillettes au pain Poilâne
11.00€
La paire de Francfort
10€
Millefeuille d'aubergine et fromage de chèvre
23€
Confit de canard, haricots verts
27€
Le Croque Caviar Spécial Flore
38€
Coupe Rive Gauche, 3 parfums au choix
16.00€
Glaces : vanille, café, chocolat noir, pistache, caramel au beurre salé / Sorbets : citron, poire, mangue, framboise
Coupe du glacier
16.00€
Sorbets : citron, poire, mangue, framboise
Milk Shake
17.50€
Parfum au choix
Chocolat liégois
16.50€
Glace chocolat, sauce chocolat et chantilly
Café liégois
17.50€
Glace café, sauce café et chantilly
Coupe Flore
17.50€
Glaces : chocolat noir, pistache, sorbet poire, sauce chocolat et chantilly
Coupe Saint-Germain
17.50€
Glaces : vanille, pistache, sorbet framboise, coulis de fruits rouges et chantilly
Profiteroles au chocolat
16.50€
Glace vanille et sauce chocolat
Supplément chantilly
2.00€
Colonel
17.50€
Sorbet citron, Vodka
Sorbet citron, Vodka
16.50€
Tarte maison, pâtisserie du jour
12.00€
Tarte Tatin
15.00€
Opéra « Hugo et Victor »
15.00€
Millefeuille et pâtisseries « Hugo et Victor »
15.00€
Cake aux fruits confits, cake citron
07.50€
Salade de fruits frais ou ananas frais
14.00€
Ananas Del Monte Gold
14.00€
Fraises nature, au sucre ou chantilly
15.00€
Fraises Melba
17.00€
Crème brûlée à la vanille
12.00€
Camembert
9.50€
Saint-Nectaire
11.50€
Saint-Marcellin
11.50€
Fourme d’Ambert
11.50€
Comté
11.50€
Crottin de Chavignol
12.50€
Crottin de Chavignol chaud
17.00€
sur pain Poilâne toasté
Assiette de fromages Dégustation
22.00€
Camembert, Saint-Nectaire, Comté, Fourme d’Ambert, Crottin de Chavignol
La planche de fromages à partager
29.00€
Camembert, Saint-Nectaire, Comté, Fourme d’Ambert, Sainte-Maure, pain toasté
La planche mixte
29.00€
Jambon San Daniel, Jambon blanc, saucisson, Terrine Flore, Camembert, Saint-Nectaire, Comté, Fourme d’Ambert, Sainte-Maure
Dame Blanche
17.50€
Croissant au beurre
3.50€
Brioche au beurre ou Pain aux raisins ou Pain au chocolat
4.00€
Toasts et beurre d’Echiré
4.80€
Blinis (2 pièces)
4.80€
Tartine et beurre d’Echiré
4.00€
Beurre d’Echiré doux ou salé (20 grs)
2.50€
Confiture ou Miel
3.00€
Fruit de la passion - abricot - orange - fraise - framboise - cerise
Œufs coques (2 pièces), mouillettes et beurre d’Echiré
13.50€
Œuf dur Bio
3.00€
Orange, Pamplemousse pressé 25 cl
9.50€
Coca-Cola, Coca-Cola Light, Coca-Cola Zéro 33cl
8.00€
Paris Cola, Paris Cola Zéro
8.00€
Schweppes Tonic, Orangina 25 cl
8.00€
Schweppes Premium Tonic 20 cl
8.00€
Limonade artisanale Lorina 33 cl
8.00€
Jus de tomate assaisonnée
8.50€
Jus de pomme bio, au jasmin
8.50€
Pur jus 100%
8.50€
Ananas plaisir, abricot, raisin
Thé de Flore glacé
8.00€
Lait froid
5.00€
Lait aromatisé
4.80€
Perrier 33 cl
8.00€
San Pellegrino, Vittel 25cl
6,50€
Supplément sirop
0.50€
1/2 Vittel, Evian
8.00€
1/2 Badoit
8.00€
1/2 Eau minérale Orezza
8.00€
Citron pressé
9.50€
1/2 Eau de Perrier
8.00€
Chocolat spécial Flore
9.50€
Chocolat spécial Flore viennois
11.50€
Avec chantilly
Café Expresso spécial Flore
5€
Café Expresso spécial Flore, Baileys
9.50€
Café décaféiné
5€
Café crème
6.40€
Café Expresso double
8.50€
Cappuccino, café viennois
8.00€
Irish Coffee
16.20€
Grog au rhum, whisky, cognac
13.00€
Lait chaud
5.00€
Vin chaud
9.50€
Viandox
6.50€
Darjeeling - Himalaya
8€
Thé noir, Inde, Récolte d'été
Ceylan Orange Pekoe
8€
Thé noir, Sri Lanka
Fuji-Yama
8€
Thé vert, Sencha, Japon
Earl Grey Impérial
8€
Darjeeling de printemps et bergamote
Marco Polo
8€
Thé noir fruité et fleuri
Thé sur le Nil
8€
Thé vert citronné et fruité
Menthe, tilleul menthe, verveine menthe
8€
Thé à la pêche bio 33 cl
8.50€
Jus de tomate assaisonné Bio 25 cl
8.50€
Jus d’ananas Bio 25 cl
8.50€
Jus de pomme Bio 25 cl
8.50€
Jus de mangue-passion Bio
8.50€
Nectar de pêche Bio 25 cl
8.50€
Le Thé de Flore
9€
Thé d’Exception : Thé noir du Népal Bio aux écorces de cacao, cardamome et fleur de bruyère
Empereur Chen Nung
8€
(Thé noir légèrement fumé)
Camomille
8€
Verveine
8€
Tilleul
8€
Menthe Poivrée
8€
Café, Latté glacé
8€
Bitter San Pellegrino 10 cl
8€
Vittel, San Pellegrino 25 cl
6,50€
Brut
21.00€
Pommery Rosé
21.00€
«cuvée Apanage»
Barons de Rotschild Blanc de Blancs
25.00€
Cuvée Dom Pérignon
45.00€
Champagne cassis, framboise, pêche, mûre
21.00€
Louis Roederer Brut Premier
130.00€
Moët et Chandon Brut SA
130.00€
Pommery Brut Royal
110.00€
Duval Leroy Fleur de Champagne
110.00€
Veuve Clicquot Brut Carte Jaune
130.00€
Taittigner Brut
130.00€
Bollinger
150.00€
Moët et Chandon
65.00€
Ruinart Blanc de Blanc
220.00€
Barons de Rothschild Blanc de Blancs
150.00€
Duval Leroy Cuvée Femme
220.00€
Pommery Cuvée Louise
220.00€
L'INSTANT FLORE à partager
120.00€
2 flûtes de Champagne brut Caviar (30 grs) et blinis
Dom Pérignon millésimé
300.00€
Cristal Roederer
300.00€
Krug
375.00€
Dom Pérignon 2ème plénitude
420.00€
Pommery Rosé Apanage
140.00€
Moët et Chandon Rosé millésimé
140.00€
Dom Pérignon Rosé millésimé
480.00€
Rhums
14.50€
Havana Club 3 ans, Bacardi, Trois Rivières Ambré
Rhums
22.00€
Vieux JM Millésimé
Gin
13.00€
Gin
Gin
16.00€
Bombay Sapphire
Vodka
13.00€
Le Philtre organic Vodka
19.00€
Zubrowka
15.50€
Belvédère
17.50€
Téquila
14.00€
Téquila Patron
20.00€
Eaux de vie de fruits
16.50€
Poire, Mirabelle, Framboise "Massenez"
Eaux de vie de fruits
19.00€
Vieille Prune "Louis Roque"
Cerise à l'Eau de Vie
13.50€
Marc d’Alsace
19.00€
Armagnac
18.00€
Bas-Armagnac 7 ans
Armagnac
21.00€
Bas-Armagnac 17 ans
Armagnac
60.00€
Bas-Armagnac Laberdolive 1992
Cognac
16.50€
Hennessy V.S.O.P
Cognac
36.00€
Hennessy XO
Cognac
55.00€
Hennessy Paradis
Calvados
16.50€
Calvados Réserve
Calvados
20.00€
Calvados Hors d'âge
Amaretto
14.00€
Cointreau, Grand Marnier
14.00€
Fernet Branca, Chartreuse verte
14.00€
Baileys
14.00€
Get 27, Get 31, Marie Brizard
14.00€
Saint-Germain
14.00€
Malibu
14.00€
Anisés
9.50€
Pastis 51, Pernod 45, Ricard
Vermouth
10.50€
Cinzano, Martini, Noilly Prat, Noilly Prat cassis
Martini Gin
15.50€
Bitter
10.50€
Campari, Picon, Apérol, Picon vin blanc
Gentiane
10.50€
Suze, Suze cassis
Quiquina
10.50€
Byrrh
Vins doux naturels
10.50€
Muscat de Frontignan
Porto
17.00€
Porto 20 ans
Porto
11.00€
Porto blanc ou rouge
Xérès
10.00€
Tio Pépé
Saucisson sec Cherubino
11.00€
Charcuterie sur Poilâne
18.00€
Toasts saumon fumé
25.00€
Le Flore en apéritif
13.00€
(Croque-Monsieur Spécial Flore)
Le Croque Caviar Spécial Flore
38.00€
Chips au Poivre
2.50€
Scotch whiskies, Whiskey Irlandais
13.00€
J & B, Johnnie Walker Red Label, Jameson
Scotch whisky 12 ans
15.00€
Chivas Regal, Johnnie Walker Black Label
Bourbon, Tenessee
14.00€
Maker’s Mark
Bourbon, Tenessee
14.00€
Jack Daniel's
Pur Malt
15.50€
Talisker Port Ruigh, Glenmorangie
Pur Malt
14.50€
Glenfiddich, Aberlour Single malt 10 years old
Single Malt
22.00€
Alfred Giraud «Héritage»
Soda
3.00€
Jameson
13.00€
"Le Flore"
22.00€
Champagne, Cognac, Grand-Marnier, Coulis de fruits rouges
"Colette"
17.00€
Gin Bombay, Liqueur Saint-Germain, jus de citron, Premium tonic
"Le Saint-Germain"
21.00€
Gin, Amaretto, Jus de pamplemousse, sirop de fraise
"Vanity Flore"
22.00€
Champagne, liqueur Saint-Germain, Apérol
"Avec Philtre"
21.00€
Vodka Le Philtre, Angostura, jus de citron vert, limonade.
Barbottage Special
22.00€
Champagne, Cognac, Cointreau, jus d’orange, jus de citron
Bellini
22.00€
Champagne, purée de pêche
French 75
22.00€
Champagne, Gin, Sirop de sucre de canne, jus de citron
Pimm's Royal
22.00€
Champagne, Pimm’s, cerises à l’eau de vie
Cuba Libre
16.50€
Bacardi, Coca-cola
Daïquiri
16.50€
Rhum blanc, sirop de sucre de canne, jus de citron vert
Mojito
16.50€
Havana 3 ans, citron vert, feuille de menthe, soda, sucre
Piña colada
16.50€
Rhums brun et blanc, jus d’ananas, lait de coco
Planteur
16.50€
Havana 3 ans, jus d’orange et d’ananas, sirop de grenadine
Dry Martini
16.50€
Gin, Martini dry
Gimlet
16.50€
Gin, jus de citron, sirop de sucre de canne
Gin Fizz
16.50€
Gin, jus de citron, sirop de sucre de canne, soda
Negroni
16.50€
Campari, Vermouth rouge, Noilly Prat, Gin, soda
Tom Collins
16.50€
Gin, jus de citron, soda
White Lady
16.50€
Gin, Cointreau, jus de citron vert
Bloody Mary
16.50€
Vodka, jus de tomate, jus de citron, assaisonnement
Cosmopolitan
16.50€
Vodka, Cointreau, jus de cranberry, jus de citron vert
Moscow Mule
16.50€
Vodka, jus de citron vert, ginger beer
Vodka orange
16.50€
Vodka, jus d’orange
Vodkatini
16.50€
Vodka, Noilly Prat
Margarita
16.50€
Tequila, Cointreau, jus de citron vert
Tequila Sunrise
16.50€
Tequila, jus d’orange, sirop de grenadine
Bourbon Sour
16.50€
Bourbon, jus de citron, sirop de sucre de canne
Manhattan
16.50€
Bourbon, Vermouth rouge, Angostura
Cognac Sour
16.50€
Cognac, jus de citron, sirop de sucre de canne
Side-Car
16.50€
Cognac, Cointreau, jus de citron
Americano
16.50€
Campari, Vermouth rouge, Noilly Prat, soda
Boulevardier
16.50€
Campari, Vermouth rouge, Bourbon
Campari orange
16.50€
Campari, Jus d’orange
Long Island Iced Tea
16.50€
Gin, Rhum blanc, Vodka, Tequila, Cointreau, sirop de sucre de canne, jus de citron, Coca-Cola
Malibu ananas
16.50€
Malibu coco, jus d’ananas
Pimm's n°1
16.50€
Pimm’s, limonade, cerises à l’eau de vie
Chantaco
15.00€
Jus d’orange, jus de pamplemousse, jus de citron, sirop de fraise
Cendrillon
15.00€
Jus d’ananas, jus d’orange, jus de citron vert, sirop de grenadine
Go Mango
15.00€
Jus de mangue, jus de cranberry, jus de citron vert, sirop de sucre de canne
Virgin Colada
15.00€
Lait de coco, jus d’ananas, jus d’orange
Virgin Mojito
15.00€
Limonade, citron vert, feuilles de menthe, sucre
Pression
11.00€
Météor Spécial Flore
Blanche
10.00€
Hoegaarden
Blonde
11.50€
Corona, Heineken
Brune
10.00€
Pelforth
Sans alcool
10.00€
1664
Panaché ou Monaco
11.00€
Picon Bière
11.50€
Chablis
11,50€
Sancerre
11.50€
Pouilly fumé Ladoucette
14.00€
Savigny-Les-Beaune
14.50€
Kir Chablis
11.50€
Kir Pouilly fumé
14.00€
Sauternes
13.00€
Brouilly Château de Corcelles
10€
Clarendelle "Bordeaux par Haut Brion"
10.00€
Saint Emilion Grand Cru
15.00€
Côte de Nuits Gevrey-Chambertin
16.50€
Côtes de Provence
10.00€
Domaines OTT Bandol
14.00€
Margaux : 2008 Château Durfort-Vivens 2ème Cru Classé
28.00€
Vallée du Rhône : Châteauneuf-du-Pape 2018
23€
Pessac Léognan : Château Bouscaut 2018
25€
Moulis en Médoc : Château Chasse Spleen 2012
20.00€
Vallée du Rhône Crozes Hermitage
12.00€
Saint-Estephe : Château Haut Marbuzet 2017
22.00€
Moulis : 2010 Château Maucaillou
23.00€
Châteauneuf-du-Pape Dom. Durieu 2022
14.80€
Meursault Domaine Bouzereau 2020
0€
Château Latour 2002 Pavillac
0€
Château Haut Brion 2012 Pessac Léognan rouge
0€
Câteau Mouton Rothschild 1999 Pavillac
0€
Château Cheval Blanc 2008
0€
Château Angélus 2006
0€
Château d'Yquem 1997 Sauternes
0€
Petrus 1999 Pomerol
0€

172, Boulevard Saint-Germain

75006 Paris
OUVERT TOUS LES JOURS : 7H30 À 1h30.
PAS DE RESERVATION
Rendez-vous pour un moment privilégié au Café de Flore.

    J'accepte que les données de ce formulaire soient stockées par Café de Flore à des fins uniquement de traitement interne.